2018 – Rencontres – Les passagers du Vigeant 22 ans après ! R’voilà le Lavoir

 2017-2018 … LE CHOC DE LA RÉALITÉ !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAimage scène 1

Quand le destin te fait un clin d’œil !

J’ai octroyé cette année 2018, un cours nouveau à mes jours en les adossant à la force de mes convictions (liées les unes aux autres). Le cours de mes aventures créatives fut peuplé de rencontres riches imprévues et singulières. Biens des faits se sont produits. Pas un n’est à l’égal de ma rencontre avec les exilés. Cette confrontation imposée par le destin, d’une fiction, me projette face à la réalité du monde d’aujourd’hui.

 D’aucun de mes amis ne comprendront pas ma démarche. La crainte, la défiance, le doute, le criticisme sont installés chez nous ! « Il est criminel de leur donner l’espoir d’un autre monde  » m’entends-je dire !   Je ne sais pas, ils ont peut être raison ! Je sais seulement avec certitude que nous nous retrouverons tous égaux, un jour, dans l’autre monde.

IMG_20180519_150745IMG_20180427_172045IMG_20180615_145002IMG_20180622_165235

Septembre 2017 : FICTION : Nous venons de tourner la page du « Passager du Gué » fiction adaptée pour 40 personnages à partir du texte « Le Paquet » de Philippe Claudel. Autour du personnage de l’auteur, je faisais débarquer en toute fiction artistique, sur le rivage, 30 migrants.
Février 2018 : RÉALITÉ :Hiver 2018, arrivent au Vigeant 86150, à quelques kms de là, trente migrants demandeurs d’asile en situation d’attente de leurs procédures engagées,

Projet Théâtre 2018   Nous voici aujourd’hui :

– Travaillant à la mise en scène théâtrale de l’histoire d’un paumé de l’univers. « LE PAQUET » de Philippe Claudel.

Représentation les 7, 8, 9  septembre 2018 au Théâtre du Pressoir » à  Chiré en Montreuil.

– Accueillant avec ‘Le Théâtre du Lavoir » comme chacun le peut, avec les moyens du bord, ces passagers que nous ne pouvons laisser sur « le Gué » …

 

Ces hommes venus de l’autre bout du monde ont tout perdu ou presque.

Il leur reste leur humanité,  mais elle a été bien cabossée. Pour la réparer, ils ont besoin d’échanges, de vie, d’amitié.

Au fil des jours, au gré des motivations et du temps disponible de chacun, des opérations se mettent en place pour les aider.

 

Avril 2018 La première des opérations pourrait s’intituler

RENCONTRE (I) « Bovelo de Babel ».

BOVELO DE BABEL  : C’est l’histoire de ces 30 étranges étrangers, en attente de tout… Débarqués, isolés dans notre belle campagne du Vigeant… Pour leur vie pratique, leur insertion, les rencontres et échanges, nous avons recherché des « Bovelo de Babel »…

“C’est une belle harmonie lorsque le faire et le dire vont ensemble.”

40 vélos ont été donnés avec cœur. Réparés par les demandeurs d’asile aidés de bénévoles, ces vélos traversent nos villages et parcourent notre campagne.Une photo heureuse pour vous remercier. Chacun repart avec son vélo. Merci au nom de tous… La collecte reste ouverte…

 Quand on partait sur les chemins, à bicyclette …